LA MODE RESPONSABLE #1

LA MODE RESPONSABLE

#1 La prise de conscience

Une boutique Primark à Toulouse...

 

C’était le 17 octobre à Toulouse, l’ouverture de la boutique Primark et l’engouement autour de cet évènement m’ont laissé un goût amer. Depuis plusieurs années, je me force à regarder des documentaires en tout genre sur les dessous de l’industrie de la mode. Oui, je me force. Ce n’est pas une partie de plaisir. Les images sont dures, les témoignages sont poignants, les constats sont alarmants et les chiffres mirobolants. Mais je veux savoir.

 J’ai besoin de comprendre d’où viennent les vêtements que j’achète, comment sont-ils fabriqués, par qui et surtout, à quel prix.

 

En tant que styliste et modéliste, je connais chaque étape de la confection d’un vêtement, le coût des matières premières, le temps de réalisation, les compétences techniques qu’il faut posséder, les propriétés des tissus. Je sais pertinemment qu’un tee-shirt ne peut pas coûter moins cher qu’un paquet de cigarettes ou qu'une place de cinéma, tout en étant rentable et être bon à jeter après trois lavages.

 

L’obsolescence poussée à son maximum

 

Et pourtant, c’est tellement plaisant de pouvoir s’offrir de nouveaux vêtements, à moindre coût et d’ajouter des pièces tendance à sa garde-robe de façon régulière. Je l’ai fait, pendant des années. Aujourd’hui, je n’y arrive plus. Je ne veux plus contribuer à ce système de l’horreur.

 

L'élément déclencheur

 

Je me souviens de l’effondrement du Rana Plaza, en 2013, comme la première fois où j’ai commencé à me poser des questions, à regarder les étiquettes des vêtements sur mes étagères, à me sentir coupable. Cet immeuble abritait six ateliers de confection, à Dacca, capitale du Bangladesh. 1135 personnes perdaient la vie, ensevelies sous les débris. Des hommes, des femmes, des enfants aussi.

De nombreuses alertes avaient été lancées concernant l’état inquiétant du bâtiment, des fissures dans les murs qui ne cessaient de s’agrandir sous les vibrations des machines à coudre qui tournaient à plein régime. Aucune action n’avait était mise en place, sous la pression des géants du textile les usines ne pouvaient pas se permettre d’arrêter de tourner.

 

La prise de conscience

 

À partir de là, il semblerait que le rideau continue de se lever, dévoilant toujours un peu plus l’envers de cette industrie qui vend pourtant du rêve. Révélant entre autres, les conditions de travail pour le moins épouvantables de ces ouvriers à l’autre bout du monde qui confectionnent nos vêtements, les conséquences écologiques dramatiques et l’impact irréversible d’une production effrénée.

 

Alors c’est vrai, il y a des solutions. Heureusement elles sont nombreuses et s’adressent à tous. Mais, je reste persuadée que la première étape est de constater l’étendue du problème et de prendre conscience de la situation, de ce à quoi l’on participe malgré nous. Car c’est bien malgré nous, me semble-t-il, que nous consommons des vêtements qui nous coûtent si peu alors que certains les paient de leurs vies.

 

Le compromis semble au cœur du challenge : permettre à la mode responsable de ne plus être seulement une tendance émergente mais bien un phénomène de société.

 

Voici donc pour ce premier volet sur la mode responsable une liste d’articles, de documentaires et de podcasts, à lire, à regarder et à écouter, qui j’espère ne vous laisseront pas indifférents.

 

1. The True Cost, réalisé par Andrew Morgan, 2015

Plus que jamais d’actualité, ce documentaire a été tourné après l’effondrement du Rana Plaza. Un des documentaires les plus aboutis et complet sur le sujet. S’il n’y en avait qu’un à voir ce serait celui-ci. Il n’est pas disponible gratuitement, vous le trouverez néanmoins sur Netflix ou en téléchargement sur le site.

 

2. Cash Investigation " Coton : l'envers de nos tee-shirts", 2017

Cette enquête de Sadrine Rigaud révèle l'opacité de la chaîne d'approvisionnement en remontant jusqu'en Ouzbékistan, l’un des plus gros producteurs de tee-shirts dans le monde. Élise Lucet et son équipe mettent également en lumière les conditions de travail effroyables des ouvrières, souvent très jeunes, dans les filatures du Bangladesh, pendant que les grandes enseignes françaises ferment les yeux.

À visionner librement en replay.

3. Cash Investigation " Luxe : les dessous chocs", 2018

Je reconnais être tombée de haut... Je n'imaginais pas que les plus grandes maisons de luxe que j'admire et dont je rêvais de pouvoir un jour m'offrir une pièce iconique, sont pour certaines, si peu respectueuses et respectables. 

À visionner librement en replay.

4. La Poudre " Épisode Bonus - Fashion Révolution ", 2017

Le podcast La Poudre, animé par Lauren Bastide est une bouffée d'air frais. Cet épisode est spécialement consacré à quatre femmes qui militent au quotidien pour une industrie de la mode plus respectueuse des droits humains et de l’environnement. Une discussion très riche et une approche positive !

En écoute libre sur Soundcloud.


5. Révolte dans la mode, Laurent Lunetta et Ariel Wizman, 2016

Ce documentaire génial de Laurent Lunetta et Ariel Wizman donne la parole à des créateurs qui dénoncent les travers de la surproduction de vêtements sans éthique ni démarche artistique. Le témoignage de Li Edelkoort, s'appuyant sur le manifeste Antifashion qu'elle a rédigé en 2015 est crucial. 

 

À visionner en VOD sur le site Arte.fr

6. Rétro-Cool, Nathalie Dolivo et Katell Pouliquen, 2018

Une analyse profonde et multi-facettes d'un mouvement de fond porté par le vintage. Car, oui le vintage va sauver le monde. À lire absolument !